L'ORTIE, UNE PLANTE AUX MILLE VERTUES!

Il s'agit que le printemps se pointe le bout du nez pour que les symptômes d'allergies saisonnières, aussi appelées rhinites allergiques, se manifestent.  C'est environ 15% de la population québécoise qui en souffre.  Le mois d'avril apporte les moisissures et le pollen des arbres, l'été nous apporte la verge d'or, déclenchant les réactions allergiques chez certaines personnes.

 

Le système immunitaire lutte contre les bactéries, virus et autres substances à tous les jours mais le système immunitaire des personnes allergiques ne fait pas la différence entre les divers envahisseurs.  Dès que la personne entre en contact avec le ou les allergènes, une réaction immunitaire est déclenchée et libère de l'histamine produite par le foie et divers marqueurs inflammatoires causant l'inflammation des voies respiratoires.

Ces réactions immunitaires excessives, qui entraînent la libération d'histamine révèlent une fragilité organique, immunitaire ou digestive.  Un travail de fond, de terrain doit être entrepris avec un naturopathe qualifié pour en rechercher la cause.

Les symptômes de la rhinite allergique sont les yeux irrités, rouges, gonflés, qui démangent avec larmoiements.  Les muqueuses du nez produisent une congestion des sinus et un écoulement nasal, des brûlements dans la gorge et au palais, des cernes bleutés sous les yeux, des éternuements à répétition, des douleurs et picotements dans les oreilles, une fatigue, irritabilité et de l'insomnie.

La nature fait bien les choses! Au printemps, elle nous propose au même moment des traitements naturels avec entre autre, l'ortie.  Cette plante agit sur les symptômes et sur le fond en stimulant l'immunité tout en drainant le foie et les intestins.  L'ortie est une des meilleures plantes recommandée pour les allergies saisonnières.  Tout comme le plantain, l'ortie est un anti-inflammatoire efficace pour soulager les symptômes d'allergies saisonnières.  L'ortie contient de nombreuses vitamines comme la C, A, B2, B5, B9 et K.  Elle est aussi fortement minéralisée avec son fer, calcium, magnésium, potassium et phosphore.  Utilisée avec le pissenlit, elle nettoie les reins et le foie.  Elle est diurétique et dépurative.  Elle tonifie aussi nos surrénales épuisées après le long hiver.

L'ortie peut aussi aider à soulager les difficultés de miction reliées à une hypertrophie bénigme de la prostate.  Elle irrigue les reins, la vessie et les voies urinaires en cas d'inflammation, aidant ainsi à prévenir et traiter les calculs rénaux.  Elle soulage aussi les douleurs rhumatismales et arthritiques.  Par contre, elle est contre-indiquée en cas d'oedème.

On peut la trouver en tisane, en capsule ou en teinture mère.  Pour la tisane, il est recommandé de préparer une infusion d'ortie et d'en boire trois à quatre tasses par jour.  Elle devrait être prise au moins trois mois avant l'arrivée du printemps.  Par contre, en traitement pour une utilisation symptomatique, il est préférable d'utiliser la teinture mère qui est plus concentrée.

Pour bien profiter de la belle saison, l'ortie est votre amie!

Tous droits réservés © 2016-2019 Lyse Vaillancourt - Naturopathe, N.D.S.E.S. | Création de site Web et Marketing Web par MEDIAVORE interactif