L’ÉQUILIBRE ACIDO-BASIQUE

L’équilibre acido-basique est un des facteurs de santé.

Les acides sont produits par les fonctions endogènes de notre corps, soit notre métabolisme et par des facteurs exogènes soit la pollution et notre alimentation.

Lorsque l’on fait de l’exercice physique, nous produisons de l’acide lactique. Lorsque nous réfléchissons, nous produisons de l’acide phosphorique. Lorsque nous respirons, nous produisons de l’acide carbonique. Lorsque nous digérons, nous produisons de l’acide sulfurique.

Pour réguler ces acides, le corps dispose de systèmes pour bien nettoyer ces acides. Les reins et les poumons éliminent les acides. La sudation aide aussi à éliminer les acides.

Plusieurs facteurs comme le stress, l’anxiété, les émotions négatives, la pollution et l’alimentation sont des facteurs acidifiants. Dans l’alimentation, on retrouve les pesticides, fongicides, produits transformés, fruits et légumes cueillis avant maturité, les hormones et antibiotiques donnés aux animaux, les OGM, etc sont tous des facteurs encrassants et acidifiants pour l’organisme.

Notre corps a différents degrés de Ph selon l’endroit où on prend la mesure.

Le cerveau a un Ph de 8. Le sang a un pH de 7.41. La salive a un ph de 8. L’estomac a un pH de 2. L’intestin grêle a un pH de 5 ou 6. L’urine a un pH de 6.5. Le pH du sang reste toujours à 7.41 mais celui du « terrain » peut varier. Donc, nous ne parlons pas ici d’acidose provenant d’une variation du pH artériel mais d’un déséquilibre du terrain qui touche les tissus conjonctifs. Cette acidose tissulaire n’est pas détectée par un diagnostic médical conventionnel.

Toute substance, qu’elle qu’elle soit, est chimiquement acide, basique ou neutre. La mesure s’établit sur une échelle de 0 à 14. 0 correspond au plus grand degré d’acidité, 7 correspond à la neutralité et 14 correspond au plus haut degré d’alcalinité. Les valeurs entre 2 unités sur l’échelle de mesure ne sont pas égales. Elles sont multipliées par dix à chaque unité.

Plusieurs symptômes peuvent être ressentis lorsque nous sommes acidifiés : Fatigue chronique, rhinites, sinusites, otites, bronchites, frilosité, nervosité, irritabilité, hyperémotivité, tendance dépressive, gingivite, caries, dents déchaussées, gencives qui saignent, régurgitations, colite, spasmes et douleurs abdominales, migraine digestive, tendinite, névrite, sciatique, douleurs articulaires, ostéoporose, infections urinaires, etc. Il est certain que tous ces symptômes peuvent avoir d’autres causes que l’acidification mais ils peuvent faire partie du problème.

Un changement de mode de vie et d’alimentation est une nécessité pour retrouver l’équilibre.

Changer son alimentation, bien s’oxygéner, faire de l’exercice physique, boire de l’eau pure pour bien éliminer, etc. sont tous des facteurs essentiels à la santé et à l’équilibre acido-basique.

Pour vous aider à changer vos habitudes de vie et votre alimentation, je vous invite à venir me rencontrer pour une consultation. Je vous souhaite une bonne santé!

Tous droits réservés © 2016-2017 Lyse Vaillancourt - Naturopathe, N.D.S.E.S. | Création de site Web et Marketing Web par MEDIAVORE interactif